Maladie de Crohn : “Une pathologie silencieuse”

 Maladie de Crohn : “Une pathologie silencieuse”

Célébrée tous les 19 mai, la Journée mondiale des MICI, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, est une journée de sensibilisation, pour porter la voix des personnes atteintes de la maladie de Crohn ou de rectocolite hémorragique (RCH). Mélanie, atteinte de cette pathologie se confie sur la vie avec la maladie de Crohn.

Journée mondiale des MICI

La Journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, célébrée chaque 19 mai, permet de sensibiliser sur ces pathologies encore peu connues.

La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique de l’intestin.

Une maladie qui touche particulièrement les moins de 30 ans

Mélanie, aujourd’hui âgée de 35 ans, a découvert qu’elle en était atteinte il y a 20 ans. 

J’ai subi une opération pour une pathologie digestive. Suite à la biopsie, on a pu voir que j’avais la maladie de Crohn”.

La plupart des cas de maladie de Crohn sont diagnostiqués avant l’âge de 30 ans, mais l’affection peut toucher toutes les tranches d’âge.

Au quotidien, ce sont des maux de ventre, des troubles du transit, des symptômes digestifs surtout”.

Vivre avec la maladie de Crohn

Si la maladie de Crohn n’est en général pas mortelle, elle peut s’avérer être une gêne à vie voire complètement handicapante. La prise en charge et le suivi médical sont essentiels pour limiter les répercussions de la maladie sur la vie quotidienne, familiale et professionnelle. Le tabac est notamment à proscrire.

Il ne faut pas fumer. Avoir une alimentation équilibrée ainsi qu’une activité physique adaptée permet de mieux vivre avec”.

Une pathologie invisible

Maladie silencieuse, touchant les intestins et occasionnant diarrhées et douleurs abdominales, à La Réunion, comme ailleurs, la maladie de Crohn reste encore méconnue :

“Ça fait partie des pathologies invisibles. C’est aussi pas facile de parler de troubles digestifs. Ce n’est pas évident d’en parler”.