Maladie de Behçet : quels sont les symptômes cette inflammation des vaisseaux sanguins ?

 Maladie de Behçet : quels sont les symptômes cette inflammation des vaisseaux sanguins ?

La maladie de Behçet est causée par une inflammation des vaisseaux sanguins. Elle se manifeste par des aphtes, des atteintes neurologiques et oculaires. Aucun traitement ne permet de guérir cette pathologie.

La maladie de Behçet se caractérise par une inflammation des vaisseaux sanguins. Sa cause est encore méconnue, mais elle serait liée à un défaut de la régulation du système immunitaire. L’inflammation serait donc causée par l’augmentation des globules blancs dans l’organisme.

Maladie de Behçet : quels sont les symptômes de cette pathologie ?

La maladie de Behçet peut se manifester par divers symptômes, notamment des aphtes buccaux, très fréquents chez les patients qui en sont atteints. Ils sont généralement volumineux, douloureux, gênants et surviennent par poussées. Des aphtes sur les parties génitales peuvent également apparaître, mais ils sont moins fréquents.

Les personnes atteintes de la maladie de Behçet peuvent développer des inflammations aux yeux, pouvant entraîner une baisse de la vision, des douleurs et des rougeurs oculaires. Dans les cas les plus graves, ces atteintes oculaires peuvent provoquer une cécité permanente.

Autre manifestation de cette pathologie : les atteintes articulaires. Les patients peuvent se plaindre d’élancements douloureux au niveau des chevilles et des genoux. Dans de plus rares cas, les articulations peuvent également gonfler à cause de l’inflammation.

Le système nerveux central est particulièrement atteint avec des inflammations des méninges qui peuvent déclencher des méningites. Un caillot peut également obstruer une veine cérébrale et provoquer une thrombophlébite cérébrale. Cette dernière peut entraîner des maux de tête fréquents, des troubles de la conscience, des crises d’épilepsie, des déficits de la force musculaire et des atteintes aux nerfs crâniens.

L’inflammation peut également se manifester par un angio-Behçet, un symptôme de la maladie qui caractérise par la formation d’un caillot dans une veine située au niveau des membres inférieurs, du ventre ou de la tête. Le patient peut alors ressentir de vives douleurs. En général, la partie du corps concernée par ce phénomène augmente de volume.

Comment est posé le diagnostic de la maladie de Behçet ?

Il n’existe aucun examen permettant de détecter la maladie de Behçet. Le diagnostic repose donc sur l’identification des signes cliniques comme les aphtes, les inflammations de l’oeil, les atteintes neurologiques et l’inflammation des vaisseaux sanguins. Le médecin traitant peut prescrire des examens d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) afin de détecter les atteintes neurologiques et des vaisseaux ainsi que les zones touchées.

Des bilans sanguins peuvent également être recommandés afin d’identifier une inflammation des vaisseaux sanguins. Si le patient est touché par la maladie de Behçet, ses résultats indiqueront une augmentation de la quantité de globules blancs, une diminution des globules rouges et une activation de la protéine C, synthétisée par le foie et les tissus adipeux. Pour l’heure, aucun test de dépistage ne permet de diagnostiquer en amont cette pathologie.

Quelle est l’évolution de la maladie de Behçet ?

La fréquence et l’intensité des poussées d’aphtes varie selon le patient. Les forme sévères de la maladie de Behçet peuvent entraîner de graves complications au niveau du système nerveux, du cerveau et des yeux.

Les anévrismes font notamment partie des complications sévères de la maladie de Behçet. Les artères sont bouchées par un caillot et elles risquent de se rompre. Lorsque les vaisseaux des poumons sont touchés, ils peuvent également entraîner une hémoptysie qui se caractérise par de fortes toux et des expectorations contenant du sang. Il s’agit d’une urgence médicale.

Quel est le traitement pour soigner la maladie de Behçet ?

Aucun traitement ne permet de guérir définitivement la maladie de Behçet, mais des médicaments permettent de la contrôler et de ralentir son évolution chez les cas graves.

Des anti-inflammatoires sont prescrits afin de diminuer l’inflammation de l’oeil, des vaisseaux sanguins et du système nerveux central. Pour éviter les risques de thrombose, des traitements fluidifiant le sang peuvent également être prescrits. Les personnes atteintes de la maladie de Behçet sont surveillées tout au long de leur vie, afin de limiter le risque de complications.