Anémie : des causes multiples mais un diagnostic simple

 Anémie : des causes multiples mais un diagnostic simple

L’anémie est fréquente et est évoquée devant une pâleur, une fatigue, un essoufflement ou un pouls très rapide… voire un saignement extériorisé. Elle doit toujours être explorée car les causes sont multiples, mais le diagnostic et le traitement sont le plus souvent simples.

Des mots pour les maux L’anémie correspond à une diminution de l’hémoglobine, la grosse protéine contenue dans les globules rouges et qui sert à transporter l’oxygène dans le sang. Le sang contient en effet trois types de cellules différentes : les globules rouges (ou « érythrocytes ») qui servent au transport de l’oxygène, les globules blancs (ou « leucocytes ») qui défendent le corps contre les infections, et les plaquettes, qui amorcent la coagulation du sang en cas de saignement.  Les globules rouges peuvent être de taille normale (« anémie normocytaire »), petite (« anémie microcytaire »), ou grande (« anémie macrocytaire »), ce qui est à la base de l’orientation du diagnostic. De même ils peuvent avoir une concentration globulaire en hémoglobine normale (« anémie normochrome »), ou basse (« anémie hypochrome »).